Hosei Erasmus Mundus Program Euro Pholosophy

Hosei Erasmus Mundus Program, Euro Pholosophy - Over the two academic years 2008-9 and 2009-10 at Hosei University, classes for the first semester of "Euro Philosophy", an EU Erasmus Mundus Master Program, have taken the form of one-month intensive lecture series. This is the first instance in Japan of administering such a large-scale intensive lecture series within the Erasmus Mundus Master Program.

Syllabus

Syllabus de cours du module « Phénoménologie » (2014)

■Sara GUINDANI (Université de Paris 8 Vincennes-Saint-Denis)
Personne n'a été plus loin que Proust dans la fixation des rapports du visible et de l'invisible ―Image, écriture et mémoire à partir de Proust

▶L'oeuvre de Marcel Proust, interrogeant explicitement des questions philosophiques majeures telles que le temps et la mémoire, se pose d'emblée comme référence incontournable pour nombre de philosophes français du XX siècle. Mais si la question du temps est sûrement ce qui, chez Proust, questionne d'abord le philosophe, on se rend rapidement compte que La Recherche est aussi une sorte de boîte de Pandora d'où aucun de nos concepts peut sortir intact. A travers la longue réflexion sur le temps menée par Proust, c'est la philosophie toute entière qui se remet en question. Les textes de nombreux philosophes nous en témoignent : si, pour Merleau-Ponty, l'œuvre de l'écrivain devient une clé pour articuler son ontologie personnelle ("personne n'a été plus loin que Proust dans la fixation des rapports du visible et de l'invisible"), chez Deleuze elle intervient d'abord comme "apprentissage des signes" pour devenir ensuite le paradigme d'une véritable "anti-philosophie". Ricoeur, quant à lui, suggère de lire la Recherche selon une logique « optique », faisant de Proust à la fois l'épigone et le novateur d'une longue tradition philosophique où l'être se donne en termes de vision. Proust est enfin la référence implicite et silencieuse de l'essai de Roland Barthes sur la photographie, où l'écriture (graphein) s'articule avec le thème du souvenir et de la temporalité propres au photographein.

▶Ce cours voudrait reparcourir l'essentiel de ce dialogue entre l'écrivain et quelques-uns des majeurs représentants de la philosophie française des 50 dernières années, s'attachant en particulier au questionnement autour du thème de la mémoire et aux liens que celui-ci entretient avec la mimesis et avec les images.

Arguments des séances :
1. Proust voyant. Merleau-Ponty et Proust (Le Visible et l'invisible ; Notes de cours au Collège de France 1959-61 ; L'institution, La passivité).
2. Deleuze : Proust anti-philosophe ? (Proust et les signes).
3. Paul Ricoeur : pour une lecture optique de la Recherche (Temps et récit II).
4. Le Photographein comme anticipation et figure du graphein chez Proust : temporalité mortifère (Barthes) et temporalité stratifiée (Proust, Benjamin) de la photographie.

▶Bibliographie indicative
R. Barthes, La Chambre claire. Note sur la photographie, Paris, Gallimard, 1980.
G. Deleuze, Proust et les signes, Paris, Presses Universitaires de France, 1964, 1970.
M. Merleau-Ponty, Le visible et l'invisible, Paris, Gallimard, 1964.
Id., Notes de cours au Collège de France (1959-61), Paris, Gallimard, 1996.
Id., L'Institution. La Passivité, Notes de cours au Collège de France (1954-1955), Paris, Belin, 2003.
M. Proust, À la recherche du temps perdu, Paris, Gallimard, éd. IV voll., 1987-1989.
P. Ricoeur, « À la recherche du temps perdu : le temps traversé », in Temps et récit II, Paris, Seuil, 1984.

▶4 séances de cours
2/4(15h30-17h30)
3/4(13h-15h)
4/4(13h-15h)
7/4(13h-15h)


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

■Masato GODA (Université Meiji)

▶1re et 2e séances : Un pragmatiste japonais, Syunsuke Tsurumi et pénombre de l'Asie
Syunsuke TSURUMI(1922-), peu connu jusqu'à aujourd'hui en Europe, est un philosophe encore vivnat qui a, à partir de ses recherches de la philosophie pragmatique aux Etatus-Unis, renouvelé le monde philosophie au Japon d'après-guerre. En quoi ce renouvellement consisterait-t-il ? C'est la première question à laquelle je m'efforcerais de rèpondre.
TSURUMI, qui était, en tant qu'étudiant à l'Université Haravard, resté aux Etats-Unis pendant la deuxième guerre mondiale, a rencontré un jeune chinologue Yosimi TAKEUCHI(1910-1977) juste après la guerre. TAKEUCHI, même après la guerre, a continué à prendre l'invasion du Japon pendant la guerre pour la défence de l'Asie contre les puissances occidentales et s'est réclamé de l'''asiatisme comme méthode''. TSURUMI s'est senti obligé de s'affronter à la problématique TAKEUCHI et a achevé un monographe sur lui. Quel serait l'enjeu de dialogue imaginaire ? C'est la deuxième question à laquelle je voudrais essayer de rèpondre.

▶3e séance: Jean Grenier et ses voyages imaginaires en Asie
Jean Grenier est très connu comme maître du jeune Camus à Alger. Dans la préface à la nouvelle édition des Iles de son ancien maître, Camus écrit que c'était précisément ce texte qui l'a decide à devenir écrivain. Alors, qui était Grenier ? Quel philosophe était-t-il? Il s'est profondément intéréssé aux divers courants de la pensée asiatique, surtout aux Hindouisme et Taoïsme, dans lesquels il est arrivé à trouver la pensée de l'''inhumain'' comme le dirait Jean-François Lyotard. Quels sont les rapports qui existent entre l'''inhumain''asiatique et les ''îles désertes'' dont parle Grenier en se référant, avant Deleuze, à Pascal ?

▶3 séances de cours
23/4(15h30-17h30)
28/4(15h30-17h30)
30/4(15h30-17h30)


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

■Kazuyuki HARA (Université de Tokyo)
L'élaboration lacanienne de la notion de « désir » et la refonte du complexe d'Œdipe

▶Dans ce cours nous nous proposons d'examiner les discussions que Lacan a développées depuis sa thèse en médecine en 1932 jusqu'au début des années 70, en nous centrant sur l'élaboration de la notion lacanienne de « désir » qui s'effectue au contact certes mais finalement à une certaine distance de Hegel et de Saussure, pour articuler ce qu'il en était de la refonte du complexe d'Œdipe que Lacan, ainsi que ce que cette refonte avait apporté dans ses discussions ultérieures.

▶Les cours sont basés sur : Kazuyuki HARA, Amour et savoir ― Etudes lacaniennes, Collection UTCP, 2011, dont la version en PDF est téléchargeable sur le site d'internet de l'UTCP (The University of Tokyo Center for Philosophy). http://utcp.c.u-tokyo.ac.jp/publications/2011/04/collection_utcp_9/

Cours 1 : Lacan et Hegel - Du « désir du désir »
Cours 2 : Lacan et Saussure - De « la signification »
Cours 3 : Le complexe d'Œdipe selon Lacan
Cours 4 : L'au-delà de l' Œdipe : le tragique, le féminin, le noeud

▶Bibliographie
Les travaux de Jacques Lacan :
- De la psychose paranoïaque dans ses rapports avec la personnalité suivi de Premiers Ecrits sur la paranoïa. Paris, Ed. du Seuil, 1975, 412 p.
- Ecrits, Ed. du Seuil, Paris, 1966, 923 p.
- Autres écrits, Ed. du Seuil, Paris, 2001, 614 p.

Le Séminaire (texte établi par Jacques-Alain Miller, Ed. du Seuil, Paris) :
Livre I Les écrits techniques de Freud, 1975, 316 p.
Livre II Le moi dans la théorie de Freud et dans la technique de la psychanalyse, 1978, 375 p.
Livre III Les psychoses, 1981, 363 p.
Livre IV La relation d'objet, 1994, 435 p.
Livre V Les formations de l'inconscient, 1998, 522 p.
Livre VII L'éthique de la psychanalyse, 1986, 375 p.
Livre VIII Le transfert, 2001, 2e édition, 461 p.
Livre X L'angoisse, 2004, 396 p.
Livre XI Les quatre concepts fondamentaux de la psychanalyse, 1973, 312p.

D'autres travaux :
Saussure, Ferdinand de : Cours de linguistique générale. Edition critique préparée par Tullio de Mauro avec la postface de Louis-Jean Calvet (1985), Ed. Payot, Paris, 1972, 520 p.
Emile Benveniste, Problèmes de linguistique générale, I, Tel/Galli¬mard, 1966.
Starobinski, Jean : Les mots sous les mots. Les anagrammes de Ferdinand de Saussure, Paris, Ed.Gallimard, 1971, 161 p.
Kojève, Alexandre: Introduction à la lecture de Hegel, Paris, Tel/Gallimard , 1947, 597 p.

▶4 séances de cours
9/5(15h30-17h30)
16/5(15h30-17h30)
30/5(15h30-17h30)
6/6(15h30-17h30)


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

■Yasuhiko MURAKAMI (Université d'Osaka)
Phénoménologie des soins infirmiers psychiatriques au Japon

▶Après l'échec du mouvement de l'anti-psychiatrie qui a dévasté quelques hôpitaux dans les années 60 et 70, la psychiatrie au Japon a pourtant incorporé quelques idées de ce mouvement et essayé d'amérioler la condition de la vie des patients internes.
Dans ce séminaire, je voudrais analyser quelques entretiens avec les infirmières qui travaillent dans un hôpital psychiatrique, où j'effectue actuellement l'observation dans l'unité pour les schizophrènes chroniques.

▶Mon but consiste à esquisser la formation de leur pratique et de la collaboration avec les patients. En même temps, du point de vue théorique, cette recherche a l'intention d'établir une théorie philosophique de la psychiatrie qui ne se base pas sur la psychopathologie (psychanalyse, Daseinsanalyse, etc.). Du point de vue méthodique, il s'agit de l'élaboration de la phénoménologie destinée à l'analyse des data concrets (elle peut se revendiquer comme une méthode possible de la recherche qualitative dans les sciences empiriques).

1re & 2e séances:
-L'introduction: l'espace de l'hôpital psychiatrique et les soins infirmiers
-La mise en parenthèses des normes officielles et la formation de l'assise de la pratique infirmière (Analyse de l'entretien avec Mme. A)

3e & 4e séances:
-La formation de la collectivité dans l'unité pour les schizophrènes chroniques (Analyse de l'entretien avec Monsieur C, de l'entretien collectif avec Mmes. E, F, G et de l'observation dans le quartier)

▶Bibliographie :
Guattari, F., Psychanalyse et transversalité - Essais d'analyse institutionnelle, Paris, La Découverte, 1972 [2003]
Oury, J., Onzes heures du soir à La Borde, Paris, Galilée, 1980
Oury, J., Rencontre avec le Japon - Jean Oury à Okinawa, Kyoto, Tokyo, Nîmes Matrice, 2007 [2012]

▶4 séances de cours
28/4(10h-12h)
28/4(13h-15h)
8/5(13h-15h)
8/5(15h30-17h30)