Hosei Erasmus Mundus Program Euro Pholosophy

Hosei Erasmus Mundus Program, Euro Pholosophy - Over the two academic years 2008-9 and 2009-10 at Hosei University, classes for the first semester of "Euro Philosophy", an EU Erasmus Mundus Master Program, have taken the form of one-month intensive lecture series. This is the first instance in Japan of administering such a large-scale intensive lecture series within the Erasmus Mundus Master Program.

syllabus

Syllabus de cours du module « Phénoménologie »(2012)

Introduction à la phénoménologie française contemporaine (E. Levinas et M. Richir)

  • Alexander Schnell(6 cours)

Ce cours se propose de présenter certains traits fondamentaux caractéristiques des recherches phénoménologiques contemporaines en France. L'introduction en exposera les enjeux principaux : dépassement d'une perspective centrée sur une approche gnoséologique (Husserl) ou ontologique (Heidegger), analyse du statut du langage, interrogation du statut du phénomène, etc. Le cours sera ensuite divisé en deux parties : la première partie se concentrera sur les deux ouvrages majeurs de Levinas (Totalité et infini et Autrement qu'être ou au-delà de l'essence). Nous aborderons la pensée de Levinas comme s'inscrivant dans la tradition phénoménologique en tentant d'y déceler ce que nous appelons une « phénoménologie sans phénoménalité ». La seconde partie introduira à la refonte de la phénoménologie transcendantale de M. Richir. Nous en définirons les concepts fondamentaux et traiterons tout particulièrement de sa phénoménologie du temps et de l'espace ainsi que de sa phénoménologie du langage.

[Bibliographie]

  • E. Levinas : Totalité et infini (Livre de poche)
  • E. Levinas : Autrement qu'être ou au-delà de l'essence (Livre de poche)
  • D. Franck : L'un pour l'autre. Levinas et la signification (Paris, puf)
  • Y. Murakami : Levinas phénoménologue (Grenoble, J. Millon)
  • A. Schnell : En face de l'extériorité (Paris, Vrin)
  • M. Richir : Phénomènes, temps et êtres (Grenoble, J. Millon)
  • M. Richir : Fragments phénoménologiques sur le temps et l'espace (Grenoble, J. Millon)
  • M. Richir : Fragments phénoménologiques sur le langage (Grenoble, J. Millon)
  • A. Schnell : Le sens se faisant (Bruxelles, Ousia)
  • Pour les germanophones : L. Tengelyi, H.-D. Gondek : Neue Phänomenologie in Frankreich (Frankfurt, Suhrkamp)

----

  • Masato Goda(3 cours)

1 En face de la schizophrénie. Le cas des deux psychiatres japonais: Bin KIMURA et Hisao NAKAI

Qu'est ce que la schizophrénie ? Comment faire de la schizophrénie ? Nul ne doute que ce sont là des questions qui ont le plus embarrassé les psychiatres pendant ces cent dernières années ; à cet égard, le cas de la psychiatrie japonaise ne fait point exception. Dans ce cours, je propose d'attirer votre attention sur les travaux des deux psychiatres ls plus représentatifs du Japon d'après-guerre : Bin KIMURA(1931-) et Hisao NAKAI(1934-). Le premier, s'inspirant à la fois de la ''différence ontologique'' de Martin HEIDEGGER(1889-1976) et du''Je-Tu''de Kitaro NISHIDA(1870-1945), a élaboré la notion-clé de ''aïda''(entre, zwischen), afin d'aborder le sujet de la schizophrénie, alors que NAKAI, en tant que disciple du psychiatre américain Harry Stack SULLIVAN(1892-1941) , a développé la notion de ''parataxis''--notion chère à T. W.ADORNO(1903-1969)--pour comprendre la schizophrénie comme une hypersensibilité du ''circuit infinitésimal''. En confrontant KIMURA avec NAKAI, je voudrais esquisser les prémisses d' une pensée nouvelle concernant le ''système moi-autrui''.

2 Iha FOU-YOU , fondateur de l'Okinawa-gaku(étude sur les îles d'Okinawa), et les sciences humaines de l'ère Meiji

Connaissez-vous Iha FOU-YOU ? Je crois que même pour le public japonais, il reste presque inconnu. En effet, peu de gens savent lire les kanjis de son nom. Qui est alors Iha FOU-YOU(1876-1947) ? En 1911, il a publié un livre intitulé l'''ancien Ryukyu'' qui a fait de lui le fondateur de l'Okinawa-gaku(étude sur les îles d'Okinawa). Que les îles d'Okinawa nous posent des problèmes non seulement au sens politique mais aussi au sens scientifique ou même philosophique--les travaux des ethnologues célèbres tels que Kunio YANAGIDA(1875-1962), Shinobu ORIKUCHI(1882-1953) en témoignent éloquemment. Et pourtant on n'arrive pas encore à élucider le contexte scientifique ou idéologique des recherches de FOU-YOU. Par exemple, FOU-YOU était entré au département de linguistique de l'Université impériale de Tokyo en 1903 et assisté aux cours du linguste Izuru SHINMURA(1876-1967), un des premiers à avoir introduit la théorie de F. de SAUSSURE(1857-1913). Dans le domaine de l'anthropologie, FOU-YOU avait, me semble-t-il, été influencé par les travaux de Ryuzo TORII(1869-1931) ; et de plus FOU-YOU s'était intéréssé à la théorie de Sigmund FREUD pour décrire l'histoire mentale des îles dOkinawa. Dans ce cours, je voudrais vous présenter, en analysant ce contexte scientifique de la recherche de FOU-YOU, un des aspects de la pensée japonaise moderne.

3 Comment lire l'''Histoire de la pensée chinoise'' d'Anne CHENG. ''Entrelacs'' des lettres-figures

Dans ses dernières années, Jacques LACAN(1901-1981) s'est entretenu à plusieurs reprises avec le poète chinois François CHENG(1929-), auteur de ''Vide et Plein. Le langage pictural chinois''(1979) . Les ''lettres'' chinoises hantaient LACAN. Alors, que dire de ''nous Japonais''? Quelle est notre situation envers les idées chinoises anciennes ? Contre toute apparence, il n'est point facile d' y répondre ; les relations sont très complexes et forment une sorte de noeud gordien. Cet enchevêtrement d'idées--comment les interpréter ? En tenant compte des divers courants de la pensée japonaise tels que ''Jyuka'', ''Kokugaku'' de l'époque d'Edo, je voudrais, dans ce cours, essayer de lire l'''Histoire de la pensée chinoise'' (1997) d'Anne CHENG(1955-)--fille de François CHENG--et de mettre en relief les ''entrelacs''(comme les appelle Maurice MERLEAU-PONTY) clandestins des idées, des lettres, des figures etc.

L'élaboration lacanienne de la notion de « désir » et la refonte du complexe d'Œdipe

  • Kazuyuki HARA (3 cours)
Dans ce cours nous nous proposons d'examiner les discussions que Lacan a développées jusqu'au début des années 60, pour articuler comment la notion lacanienne de « désir » s'est formée au contact certes mais finalement à une certaine distance de Hegel et de Saussure, et ce qu'il en était de la refonte du complexe d'Œdipe que Lacan a pu réaliser grâce à cette notion.

Les cours sont basés sur : Kazuyuki HARA, Amour et savoir ― Etudes lacaniennes, Collection UTCP, 2011, dont la version en PDF est téléchargeable sur le site d'internet de l'UTCP (The University of Tokyo Center for Philosophy)
» http://utcp.c.u-tokyo.ac.jp/publications/2011/04/collection_utcp_9/


  • Cours 1 : Lacan et Hegel --- Du « désir du désir »

  • Cours 2 : Lacan et Saussure -- De « la signification »

  • Cours 3 : Le complexe d'Œdipe selon Lacan

[Bibliographie]

Les travaux de Jacques Lacan :


  • De la psychose paranoïaque dans ses rapports avec la personnalité suivi de Premiers Ecrits sur la paranoïa. Paris, Ed. du Seuil, 1975, 412 p.

  • Autres écrits, Ed. du Seuil, Paris, 2001, 614 p.

  • Le Séminaire (texte établi par Jacques-Alain Miller, Ed. du Seuil, Paris ) :

    Livre I Les écrits techniques de Freud, 1975, 316 p.

    Livre II Le moi dans la théorie de Freud et dans la technique de la psychanalyse, 1978, 375 p.

    Livre III Les psychoses, 1981, 363 p.

    Livre IV La relation d'objet, 1994, 435 p.

    Livre V Les formations de l'inconscient, 1998, 522 p.

    Livre VII L'éthique de la psychanalyse, 1986, 375 p.

    Livre VIII Le transfert, 2001, 2e édition, 461 p.

    Livre X L'angoisse, 2004, 396 p.

    Livre XI Les quatre concepts fondamentaux de la psychanalyse, 1973, 312p.


Les travaux de Jacques Lacan :

  • Saussure, Ferdinand de : Cours de linguistique générale. Edition critique préparée par Tullio de Mauro avec la postface de Louis-Jean Calvet (1985), Ed. Payot, Paris, 1972, 520 p.

  • Emile Benveniste, Problèmes de linguistique générale, I, Tel/Galli¬mard, 1966.

  • Starobinski, Jean : Les mots sous les mots. Les anagrammes de Ferdinand de Saussure, Paris, Ed.Gallimard, 1971, 161 p.

  • Kojève, Alexandre: Introduction à la lecture de Hegel, Paris, Tel/Gallimard, 1947, 597 p.

La phénoménologie dans la « Qualitative Research »

  • Yasuhiko Murakami(3 cours)

Dans le domaine de la recherche qualitative des « Nursing Studies », on commence à utiliser la méthode phénoménologique. Je voudrais présenter dans ce cours quelques exemples de l'analyse des data empiriques (l'enregistrement de mes entretiens avec les infirmières spécialisées dans les soins palliatifs et les sages-femmes). Du point de vue philosophique, l'intérêt de la réflexion sur l'expérience concrète consiste en la découverte des phénomènes inconnus pour les philosophes tout en partant de la tradition. Par exemple, la pratique de le domaine du soin palliatif nous oblige à remanier la question traditionnelle de la mort.

La première séance:
« Les soins palliatifs et la théorie du Sujet »
Le diagnostic du cancer nous oblige une institution originaire et ultime du « sujet ». En partant du dialogue avec une infirmière, je voudrais aborder la question du rapport entre le sujet et le réel. Je me réfère librement à Husserl et Heidegger.
La deuxième séance:
« Les soins palliatifs et la temporalité de la fin de la vie »
L'approche de la mort altère profondément la structure du sujet et le rapport humain. Il faut recourir à une temporalité imaginaire pour soutenir le chagrin du départ définitif.
La troisième séance:
Toutes les sages-femmes soignent nombreux morts-nés et avortements. Je voudrais tenter une analyse du récit d'une sage-femme qui raconte son expérience particulièrement traumatique dans ses longues années de la pratique. Mon but consiste à esquisser le processus de sa « auto-guérison » en me référent à Lévinas et Maldiney.

Je cite les auteurs classiques de la phénoménologie mais je n'« applique » pas leurs concepts aux faits empiriques, puisqu'il faut penser à partir des faits et non pas des idées prédéterminées. Pour avoir l'idée de mon travail, veuillez consulter :
Murakami (Y.) (2012), « La gravité et l'eau - Dialogue avec un patient atteint de la SLA », in Annales de phénoménologie, vol. 11