Hosei Erasmus Mundus Program Euro Pholosophy

Hosei Erasmus Mundus Program, Euro Pholosophy - Over the two academic years 2008-9 and 2009-10 at Hosei University, classes for the first semester of "Euro Philosophy", an EU Erasmus Mundus Master Program, have taken the form of one-month intensive lecture series. This is the first instance in Japan of administering such a large-scale intensive lecture series within the Erasmus Mundus Master Program.

syllabus

Métaphysique: La philosophie contemporaine de la nature (2010)

Le module de Phénoménologie, composé de 12 séances de 120 minutes, développera plusieurs approches de la phénoménologie. Un dialogue entre pensée européenne et pensée japonaise sera tout d'abord ouvert par la confrontation de Heidegger et Derrida, d'un côté, avec Tanabe et Tsurumi, de l'autre côté. La fécondité de ce que l'on pourrait appeler l'héritage critique, au Japon, de la phénoménologie classique sera ainsi établie. L'approche psychopathologique sera ensuite soumise à examen, que ce soit par le biais d'une interrogation portant sur la notion de « désir » chez Lacan et Hegel, ou par celui de l'étude de la mise en jeu (et en question) de l'« intersubjectivité » par l'autisme et la schizophrénie. On reviendra enfin à un texte fondamental de la tradition phénoménologique, la Krisis de Husserl, pour en scruter la structure argumentative et pour mettre en évidence ses apports, aussi bien dans la théorie des idéalités mathématiques ou physiques que dans celle de l'histoire proprement dite.

Pour une métaphysique de la nature

  • Pierre Montebello (6 cours)

Pourquoi une métaphysique de la nature est-elle nécessaire ? L'explication de la nature par la science a fait au XIXe et XXe siècle d'immenses progrès, dans tous les domaines, physique et biologique en particulier, mais sur la base de postulats finalement méta-physiques implicites et jamais remis en cause (monisme matérialiste, unidimensionnalité, réductionnisme...). Ce sont ces postulats métaphysiques qui ont dominé sans réserve la plupart des théories « physiques » de la nature.

La philosophie, au fait des découvertes majeures des sciences, informée et nourrie des théories modernes, n'a pas suivi le même chemin. L'avancée des sciences a été pour elle l'occasion de reposer la question « d'une théorie de la nature » sans épouser pour autant une métaphysique moniste et matérialiste. Bien des philosophies se sont engagés dans la « refonte » du concept de nature et par là même vers une cosmologie. Pourquoi une métaphysique de la nature ? On peut discerner quatre raisons qui reviennent presque chez tous les auteurs : est métaphysique toute tentative de penser la multiplicité des échelons de la nature qui fondent notre expérience plurivoque (physique, vital, psychique, collectif) comme autant de dimensions d'un même univers ; est métaphysique toute nouvelle réflexion qui prend en considération la nature même de « l'être » et ne pense pas que la philosophie puisse s'affranchir de la question de l'être (quitte à bouleverser radicalement l'ontologie substantialiste) ; est métaphysique toute tentative de surmonter le dualisme de la connaissance en direction d'une « participation » au réel qui conditionne l'éthique (vivre, percevoir, penser...ne sont ni des données objectives ni des activités purement subjectives, mais des mises « en relation dans l'être », des « tensions », des « actions », des « manières d'être ») ; est métaphysique toute entreprise qui explore la nature du point de vue de son processus créateur, de son inventivité, de son élan, de sa durée, de son activité immanente...

Ce sont quelques philosophies engagées dans ce chemin que nous examinerons dans ces cours.

  • 23/03[16h30-] Introduction : les enjeux de la philosophie de la nature
  • 29/03[14h00-] La philosophie de la nature de Simondon
  • 30/03[14h00-] La philosophie de la nature de Simondon
  • 31/03[14h00-] La philosophie de la nature de Nietzsche
  • 08/04[16h30-] La philosophie de la nature de Deleuze
  • 13/04[16h30-] La philosophie de la nature de Deleuze et conclusion

Deleuze ou Bergson : deux voies de la philosophie de la vie

  • Hisashi FUJITA (4 cours)

On a beaucoup parlé de l'affinité ou communauté des deux philosophes qui représentent la philosophie vitaliste au XXe siècle : Bergson et Deleuze. Une tâche reste d'éclaircir les différences ou divergences fondamentales. Mes deux séances se consacreront à cet éclaircissement tant dans la dimension théorique que pratique :

  • 24/03[14h00-] Qu'est-ce que le vitalisme moderne ?
  • 25/03[11h00-] Deux vitalismes (divergence métaphysique)
  • 01/04[11h00-] Deux théories de l'image(divergence esthétique)
  • 01/04[14h00-] Désir et joie (divergence politique)

[bibliographie]

  • J.-L. Vieillard-Baron, Bergson, PUF (Que sais-je ?).
  • H. Bergson, L'évolution créatrice (en particulier, ch.2, pp.162-186), PUF.
  • H. Bergson, Les deux sources de la morale et de la religion (ch.3. pp.255-282), PUF.
  • G. Deleuze, Qu'est-ce que la philosophie ? (conclusion, pp.189-206), Minuit.
  • G. Deleuze et F. Guattari, Anti-Œdipe (ch.4, pp.336-352), Minuit.

---

  • Izumu Suzuki (2 cours)

(Le contenu des cours sera communiqué ultérieurement)

Dates et horaires :

  • 05/04 [16h30-]
  • 07/04 [16h30-]